Insect Lore: une expérience extraordinaire

Avec les enfants nous avons vécu une expérience incroyable, nous avons élevé nos propres papillons. De la chenille en passant pas la chrysalide jusqu’à l’émergence d’un magnifique papillon, nous avons suivi pas à pas cette merveilleuse métamorphose.

Nous avons acheté un kit délevage de la marque « Insect Lore » sur amazon pour 19,9o€. Nous l’avons reçu quelques jours après, il y a dans ce kit: une serre, des conseils et un bon de commande. Avec ce numéro de bon commande je suis allée sur le site d’Insect Lore pour commander les chenilles. Nous avons la possibilité de choisir notre date de réception sachant qu’il est préférable de choisir une période de l’année où il fait chaud, le papillon se développant correctement entre 24°C et 26°C.

Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, les chenilles sont dans une petite boîte fermée d’un couvercle (avec aération) avec la nourriture nécessaire jusqu’à la formation des chrysalides. Elles vont grossir de 10 fois leur taille depuis leur sortie de l’œuf.

Après une dizaine de jours pour nous, les chrysalides se sont formées, une chenille est malheureusement morte… A l’intérieur, c’est le vrai chambardement: les organes de la chenille se réorganisent pour s’adapter à la vie future du papillon. Le cerveau et les yeux grossissent, les antennes s’allongent, les mandibules rétrécissent et la trompe se développe. Le tube digestif, lui, devient tout petit et les organes reproducteurs apparaissent.

Après avoir attendu que les chrysalides durcissent pendant 48 heures, nous les avons déplacé dans la serre. Si une de vos chrysalides tombe, pas d’inquiétude, posez la sur le fond de la serre, il en ressortira un aussi beau papillon que les autres. Fin avril, il y a eu quelques jours de froid, les chrysalides sont restées je pense plus longtemps que prévu, et l’émergence a eu lieu après une bonne semaine de plus que la normale. Nous avons assisté en direct à l’émergence de deux de nos papillons. L’émergence est imminente quand les membranes se distendent et que la chrysalide devient marron clair.

Le papillon inspire d’abord de grandes bouffées d’air pour gonfler son abdomen. Il va ainsi faire céder la chrysalide pour pouvoir faire sortir la tête, les pattes puis les ailes. Soyez attentifs, si vous entendez les chrysalides craquer, c’est qu’une émergence se prépare, le papillon va apparaître dans quelques secondes !

Le papillon reste en bonne position les ailes vers le bas. Ces dernières sont toutes chiffonnées, il va d’abord les gonfler d’air mélangé à un liquide qui va durcir les nervures des ailes. Une fois ses ailes rigidifiées, il va les laisser sécher puis 1 à 2 heures plus tard, il pourra s’envoler.