Organisation et atmosphère de mon école à la maison

Cela fait deux ans que nous avons commencé cette magnifique aventure qu’est l’école à la maison.

Au départ il faut le dire, j’étais complètement perdue, j’avais peur, et je ne savais par où commencer n’ayant aucune formation dans le monde de l’instruction et de ses apprentissages. J’ai commencé avec un gros livre qui s’appelle « Mon année de moyenne section » aux éditions Nathan. Je me sentais un petit peu plus rassurée car c’est un manuel clé en main.( activités à imprimer sur CD, horaires, comptines, rituels, activités sportives) En le survolant le jour où je l’ai reçu il m’a permis de découvrir le programme et surtout de prendre conscience qu’il y avait des étapes pour l’acquisition de la lecture, de l’écriture et des mathématiques. Bref c’était tout nouveau et je suivais presque à lettre le déroulement de la journée qui m’était proposé et ce jusqu’à la fin de l’année.

La deuxième année a été différente dans le sens où j’avais pris conscience dont la manière je pouvais travailler et je voulais essayer d’autres pédagogies plus ludiques, je voulais leur proposé une instruction sur-mesure. Et surtout j’avais pris confiance en moi. Aujourd’hui dans notre famille, et tout au long de la journée, j’ai réussie à instaurer doucement un climat de travail et d’éveiller assez leur curiosité pour qu’ils trouvent du plaisir même dans un simple exercice de math.. Ce n’est bien sûr pas le cas toute la semaine, chaque jour est différent avec l’instruction en famille. Il y a des jours ou soit moi ou mes enfants sont moins disposés, motivés pour étudier mais quand ces jours arrivent je n’y vois pas un échec mais plutôt une opportunité de se recentrer sur nos relations, de faire le plein de laisser aller et d’aller se défouler dehors!! Et non ce n’est pas une catastrophe si nous n’avons pas fait d’écriture ou de lecture, je crois qu’il est important avant tout d’instaurer un climat de confiance parent/enfant et de se connaitre réellement.

Alors, en revanche le papa ( principalement lui) et moi mettons un point d’honneur au courage et à la persévérance. Je crois qu’il faut assez de sensibilité mais aussi de fermeté pour évaluer si on laisse couler ou si on les poussent pour qu’il se dépassent. Parfois j’ai l’impression de marcher sur fil, l’école à la maison est une expérience enrichissante si elle est animée par des sentiments de bienveillance, de patience mais aussi de discipline aussi bien pour les enfants mais aussi pour le parent qui se charge de l’instruction. Il m’a fallu deux ans pour trouver cet équilibre, et bien des choses sont encore à améliorer mais il est important d’avoir de l’enthousiasme en tant que parent, de vouloir apprendre autant qu’eux.

Maintenant, je dois dire que nos journées sont rythmées en deux temps. La matinée est consacrée à ce qu’on appelle les apprentissages formels et qui me semble indispensable à cet âge ,que sont la lecture , les mathématiques, l’écriture et l’expression orale. Quant à l’après-midi il est centré sur les arts, la poésie, la découverte de la nature et des sciences et l’activité physique. Mes enfant sont inscrits à des associations sportives tels que le judo et le basket pour Jarod et la gym pour Liezl. (liezl commencera la danse classique à la rentrée)

Lorsqu’ils se couchent le soir, je prend parfois deux heures afin de leur préparé des activités intéressantes à l’aide de jeu, de manipulation de jetons, dés, pompons… la plupart du temps ce sont des jeux que je trouve sur des blogs de maîtresses passionnées. Le matin je leur propose sur la table tous ce qu’on doit faire avant midi et ils choisissent leur activité les unes après les autres. Ainsi je leur laisse le choix mais le programme de la matinée est bouclée et ils apprennent à gérer leur temps. Avec cette méthode nous sommes dans une atmosphère sereine où je ne suis pas toute puissante mais plutôt accompagnatrice, je suis bien sûr entièrement disponible s’ils ont besoin de moi lorsqu’ils font des ateliers autonomes. La vaisselle, le rangement si il y a, le linge sales attendent.

En travaillant avec mes enfants j’ai appris à les respecter en tant qu’individu et futur adulte. Je tiens plus que tout à avoir une relation sincère avec eux, je ne veux pas me servir de mon « pouvoir » d’adulte et de parent pour qu’ils soient des enfants obéissants. Je souhaite leur apprendre à faire leur choix, à ne pas être déçu par certaines réactions qu’ils peuvent avoir mais je veux les accompagner sur le chemin de la vie avec amour, persévérance et reconnaissance. Je suis une maman, une épouse à temps plein et j’adore être à la place où je suis. Je me sens utile pour mon foyer, porteuse de la bonne atmosphère (ou pas lool ) dans la maison et plus que tout je suis là à 100% pour mes enfants, les deux êtres les plus précieux pour moi. Je pourrai écrire des pages sur comment l’école à la maison m’a changer en tant qu’individu et la conception que j’avais de l’éducation mais ce n’est pas le sujet, on verra plus tard.. je dois laisser mes doudous m’appellent..